Origine

/Origine
Origine2018-08-26T14:02:34+00:00

Biographie de Joseph Pilates

Joseph Pilates est né en 1880 d’un père d’origine grecque et d’une mère allemande, naturopathe. Il grandit dans la Ruhr, dans un village non loin de Düsseldorf.

Sa santé est fragile, il souffre d’asthme, de rachitisme. C’est un enfant chétif mais il est décidé à ne pas se laisser faire. Très tôt, il se passionne pour l’anatomie. Il consacre beaucoup de temps à observer les animaux, leur façon de se mouvoir, leur souplesse. Il s’entraîne également pour améliorer sa condition physique et emprunte aux soldats grecs et romains les bases de leur entraînement. Il pratique également le yoga, le zen.

Sa persévérance et son acharnement viennent à bout de ses faiblesses. Il pratique assidûment la boxe et la gymnastique, ainsi que la plongée et le ski.

En 1912, il quitte l’Allemagne pour l’Angleterre où il enseigne le self défense à des détectives. Il est également engagé dans une compagnie de cirque.

Lorsque la guerre éclate en 1914, il est enfermé à Lancaster dans un camp pour les ressortissants allemands vivants en Angleterre. Il commence alors à entraîner les prisonniers à partir des exercices qu’il conçoit. L’objectif de son programme est de développer la force et la souplesse sur des exercices associant le mental et la respiration, ce sont les prémices de la contrôlogie, sa future méthode.

Il fut ensuite transféré dans un autre camp sur Isle of Man où il commença à s’occuper également des soldats blessés. Certains d’entre eux ne pouvaient quitter leur lit. Joseph Pilates commença donc à accrocher les ressorts aux armatures métalliques des lits afin d’adapter les exercices aux personnes alitées. L’état physique des prisonniers était tel que pendant la grosse épidémie de grippe de 1918, il n’y eu pas un seul décès dans ce camp où les conditions de détentions étaient pourtant très dures.

A la fin de la guerre, Joseph Pilates revient dans son pays natal. Ses travaux sont connus et appréciés. Il entraine la police militaire de Hambourg.

Il s’occupe également de personnes souffrant de rhumatismes. Il affine alors la conception de ses machines, destinées aussi à soulager son propre corps dans l’accompagnement de ses clients. Les ressorts corrigent le mouvement, et en travaillant contre eux, les muscles profonds sont sollicités et travaillent naturellement.

En 1926, le Kaiser lui demande de devenir le préparateur physique de la nouvelle armée, mais il décide alors d’immigrer aux Etats-Unis, étant en désaccord avec la politique de son pays.

Sur le bateau qui l’emmène à New York, il fait la connaissance de Clara qui deviendra sa femme et sa partenaire de travail.

Le couple ouvre le premier studio de Contrôlogie sur la 8ème avenue, au numéro 939 dans un immeuble occupé par plusieurs studios de danse.

Il publie en 1945 « Return to Life through Contrology », ouvrage dans lequel il décrit les principes de sa méthode. Beaucoup de danseurs viennent à lui pour être « soignés » mais sa clientèle est très variée. Le côté quelque peu « gourou » de Joseph Pilates est assez connu… Il s’entoure de disciples qu’il forme pendant plusieurs années.

Même si la forme physique reste au sommet, s’il s’entretient à l’aide de ses exercices et de la course à pied, il n’en est pas moins amateur de cigares et de whisky. Il meurt en 1967, à l’âge de 86ans. Clara continua à enseigner la méthode, jusqu’en 1977, année de sa mort.

Les instructeurs héritiers de sa méthode sont les suivants :

Romana Kryzanowska : sans doute la plus connue dans le milieu du Pilates, car elle est réputée pour enseigner la contrologie comme le faisait Joseph Pilates.

Ron Fletcher : ancien danseur célébre qui développa la contrologie dans l’ouest américain.

Marie Bowen : a commencé le Pilates avec Joseph en 1959.4

Eve Gentry : une des fondatrices de l’Institut de la méthode Pilates en 1991.

Robert Fitzgerald : ancien danseur professionnel qui ouvrit son propre studio à New York City dans les années 1960. Il travailla beaucoup dans le milieu de la danse.

Kathy Grant : elle fait partie des quelques instructeurs formées et certifiés par Joseph Pilates lui-même.

Bruce King : danseur professionnel dans la compagnie Merce Cunningham. Il ouvre son propre studio à New York dans les années 1970.

Lolita San Miguel : certifiée par Joseph lui-même en 1966. Danseuse à l’origine, elle part pour Puerto Rico où elle forme une compagnie dans laquelle le Pilates est prédominant.

Carola Trier : comme beaucoup d’autres, elle vint voir Joseph et Clara suite à une grave blessure du dos car elle était danseuse et contorsionniste. Elle ouvrit son propre studio en 1958.

Il semblerait que Joseph et Clara eurent été ravis de voir l’ampleur du développement de la contrôlogie, aux dires de celles et ceux qui les ont connus. Par contre, Joseph Pilates disaient à ses élèves : « rappelez-vous, Rome ne s’est pas construite en un jour »

Ses disciples restaient entre 2 et 3 ans en apprentissage… Ils n’auraient sans doute pas apprécié que l’on apprenne la méthode par un DVD ou dans un livre…

C’est sans doute une de ses raisons pour laquelle les fidèles aux principes de la méthode se sont regroupés en association, la PMA .

http://www.pilatesmethodalliance.org